Co-schooling en Histoire ~ Classe de 5ème ~ L’empire carolingien & l’empire byzantin

A l’école, l’Histoire était une de mes matières préférées ; et pourtant, je suis bien obligée de me rendre aujourd’hui à l’évidence : il ne me reste quasiment plus rien de tout ce que j’ai étudié, que ce soit à l’école primaire, au collège ou au lycée.

Ne subsistent que des bribes, quelques noms que je ne parviens à rattacher ni à une période, ni à des événements précis. Je n’ai pas compris ou pas retenu l’articulation, l’imbrication des différents faits historiques entre eux, et aujourd’hui, je trouve cela vraiment regrettable.

C’est pourquoi j’essaye à présent d’apporter cette culture historique à mes enfants. Car je constate que les cours d’Histoire actuels font des genres de « gros plans », d’instantanés sur tel ou tel faits historiques, mais je trouve que l’on ne donne pas une vue d’ensemble et que le lien entre les différents événements n’est pas fait.

Ou en tout cas, Rose ne parvient pas à faire ce lien ; c’est un peu comme si elle lisait un roman, mais en ne se focalisant que sur tel ou tel chapitre, sans lire le début ni la fin. Elle apprend donc par coeur des dates, des faits, qu’elle va être capable de ressortir pour le contrôle et pour la note, mais sans avoir compris la place que tient cet événement dans la suite de l’histoire…

J’ai donc fait quelques recherches sur internet pour rafraîchir les quelques vagues souvenirs qu’il me restait, et j’ai essayé de faire une synthèse de tout ça que nous avons travaillé ensemble avant son contrôle de fin de chapitre.

Les grandes invasions barbares

 La dynastie des Mérovigiens

La dynastie carolingienne et l’Empire chrétien d’Occident

L’empire byzantin

Sortie scolaire en CP ~ Cueillette d’Automne

Lundi 15 octobre 2018, j’ai été sollicitée par la maîtresse de CP de Manech pour accompagner leur sortie scolaire dans un petit village de Meuse, sur le thème de la Cueillette d’Automne.

Je m’attendais à une sortie en forêt au cours de laquelle nous récolterions glands, marrons et autres feuilles d’automne.

Et bien j’avais tout faux ! Il s’agissait en fait d’une cueillette de fruits et légumes d’automne et ce fut une journée fort sympathique.

Il faut dire que nous avons bénéficié d’un temps magnifique, d’un soleil radieux et de températures plus que clémentes pour une mi-octobre.

Après une heure de trajet en autocar, nous sommes donc arrivés dans ce petit village typique de Meuse, aux maisons toutes mitoyennes.

IMG_3442

Après avoir repris des forces avec un petit goûter tiré du sac, les groupes ont été formés au sein des deux classes de CP.

Notre groupe est parti avec l’un des animateurs. Nous avons traversé la maison qui abrite l’Eco-Musée, pour nous retrouver dans le petit jardin donnant sur un verger, un potager et des champs à perte de vue.

Nous avons fait une étude rapide du paysage, pour distinguer le verger, le potager, les côtes, etc….

Une fois dans le verger, les enfants ont été invités à ramasser toutes les pommes tombées à terre, en laissant toutefois les plus abîmées, et à remplir de grands paniers.

Nous sommes ensuite revenus dans le jardin où l’animateur nous a expliqué comment nous allions procéder pour presser les pommes de notre récolte et obtenir ainsi un délicieux jus de pomme.

IMG_3453

Les mamans accompagnatrices ont été réquisitionnées pour couper les pommes en quatre. Les pommes sont ensuite passées dans un appareil qui les transforment en « frites », avant d’être ensuite pressées dans le pressoir.

Chaque enfant a eu la joie d’actionner à tour de rôle la manivelle et le pressoir.

Pendant ce temps, un autre groupe d’enfants a épluché des pommes et a confectionné des chips de pommes qui ont été passées au déshydrateur.

IMG_3493 - Copie_LI

A l’issue de cet atelier, le jus a été récolté, et les enfants ont découvert les résidus de pommes après pressage, dénommé « le gâteau ».

 

 

 

Nous avons alors pu déguster chips et jus et c’était vraiment délicieux.

IMG_3515 - Copie_LI

Est alors arrivé l’heure du déjeuner ! Nous avons pique-niqué à l’ombre des pommiers, c’était un moment vraiment très très agréable de pouvoir encore profiter de la douceur de l’air de ce début d’automne !

Nous avions la compagnie d’une demoiselle mule issue de l’union d’une jument et d’un âne, prénommée Surprise mais surnommée Mulette !

Après la pause déjeuner, nous avons enchaîné sur un second atelier, lui-même scindé en deux (les deux groupes permutent bien sûr à la fin de chaque atelier)  : un groupe d’enfants a travaillé sur les quatre saveurs (salé, sucré, acide, amer).
Après leur avoir posé des questions sur les cinq sens (vue, odorat, ouïe, toucher et goût), il s’agissait de s’intéresser plus particulièrement au goût en leur expliquant que leur langue leur permet de reconnaître les quatre saveurs évoquées.

Et une petite mise en pratique s’imposait : nous disposions de quatre petits verres contenant chacun l’une des quatre saveurs. Nous devions faire goûter une goutte de chacune des saveurs afin que les enfants les identifient, puis de procéder à une dégustation à l’aveugle.

Cet atelier a été très apprécié des enfants qui ont beaucoup ri au moment de la dégustation.

Je n’ai pas pu prendre de photos car il s’agissait d’un atelier à réaliser en autonomie et la maîtresse m’avait demandé de bien vouloir l’animer.

Le second groupe d’enfants a réalisé de la soupe de légumes anciens, après les avoir épluchés et fait une dégustation à l’aveugle.

 

Certaines saveurs n’ont pas forcément été appréciées ! et oui, le poireau cru, ça pique !!

Ensuite, nous avons enchaîné par une petite visite du village, au cours de laquelle la maîtresse leur a fait remarquer les particularités d’un village lorrain (maisons mitoyennes, jardinet à l’arrière des maisons, granges attenantes avec leur portes arrondies caractéristiques, grands trottoirs, dénommés usoirs, où se trouvaient les animaux…).

IMG_3535 - Copie_LI

Et pour achever cette chouette journée, les enfants ont fait une chasse aux légumes du potager : munis d’une feuille plastifiée représentant un certain nombre de légumes, ils avaient pour mission de les retrouver dans le potager et de les entourer sur la feuille.

Ce fut une journée très riche et bien fatigante, mais particulièrement appréciée et ressourçante !