Les aventures de Tricotin le Lutin

Quelle belle aventure nous avons vécue avec ce petit Tricotin le Lutin tout au long du mois de décembre 2018 !!

Les enfants ont adoré découvrir chaque matin la bêtise commise par ce petit coquin et Rose et moi-même nous sommes bien amusées à imaginer et mettre en scène chacune de ces facéties.

Toute la famille s’est prise au jeu et je dirai même tout notre entourage, car il n’était pas rare, lorsque je rencontrais une connaissances, que l’on me demande des nouvelles de Tricotin.

A l’école, c’était le grand sujet de discussion, et chaque jour à midi, lorsque je venais chercher Anaé, ses petites copines me demandaient de leur montrer la photo de la bêtise du jour ! Je crois d’ailleurs savoir que plein de petits lutins viendront rendre visite aux petits camarades de classe de ma fille à Noël prochain…

Quant à Manech, sa maîtresse de CP a pour habitude de laisser les enfants s’exprimer sur ce qui leur tient à coeur au moment où ils « font la date » : ainsi, les petits élèves peuvent, s’ils le souhaitent, raconter un évènement marquant ou présenter un objet ou une création. Manech a donc pris l’habitude de photographier chaque matin la bêtise découverte et de ramener son appareil photo à l’école pour la « présenter » à la classe.

Je crois donc pouvoir affirmer que Tricotin le Lutin est un peu devenu une star parmi notre entourage ;-).

Voici donc un petit retour en image de l’aventure, pour en garder un joli souvenir…

Le 17 novembre, nous recevions la première du Père Noël annonçant aux enfants qu’ils allaient accueillir un lutin et leur expliquant les « règles du jeu ».

Le 21 novembre, première lettre de Tricotin, qui était en Finlande et leur racontait la légende du Père Noël.

Nous avons ensuite reçu une lettre de Norvège, contenant la légende des quatre bougies de l’Avent, puis une lettre en provenance du Danemark, dans laquelle Tricotin nous racontait l’histoire de la petite fille aux allumettes.

L’avant dernière lettre était écrite depuis l’Allemagne et nous expliquait les origines du sapin de Noël, des boules et de la bûche.

Et enfin, la toute dernière lettre provenait de Belgique, nous parlait du Manneken-pis, et nous mettait un peu la pression en nous rappelant que Tricotin serait chez nous dans la nuite, nous demandant de préparer des petits cookies et de répandre la poudre magique devant la porte.

Nous avons tout préparé, comme convenu, et les enfants sont allés se coucher ce 30 novembre, plein d’impatience à l’idée de découvrir Tricotin le lendemain matin !

Le 1er décembre au matin, Tricotin était bien dans le petit lit qu’on lui avait préparé, il avait mangé ses cookies et avait mis des miettes partout ! Manech m’a tout de même fait la remarque qu’on dirait un doudou et qu’il s’attendait à quelque chose de plus réaliste. Je pense qu’il s’attendait à trouver un petit être en chair et en os dans le berceau. Mais la petite déception fût vite balayée et Tricotin n’a pas dû beaucoup se reposer car il a été très sollicité !

Passons maintenant aux bêtises de Tricotin le Lutin !

Dimanche 2 décembre 2018

Lundi 3 décembre 2018

Mardi 4 décembre 2018

Mercredi 5 décembre 2018

2018-12-05 (1)

Jeudi 6 décembre 2018

Vendredi 7 décembre 2018

Samedi 8 décembre 2018

2018-12-08

Dimanche 9 décembre 2018 (Tricotin est accompagné du St Nicolas Playmobil et ils ont ramené des cadeaux et du chocolat !)

Lundi 10 décembre 2018

2018-12-10 (1)

Mardi 11 décembre 2018

2018-12-11

Mercredi 12 décembre 2018

Jeudi 13 décembre 2018

Vendredi 14 décembre 2018

Samedi 15 décembre 2018

Dimanche 16 décembre 2018

2018-12-16

Lundi 17 décembre 2018

 

Mardi 18 décembre 2018

Mercredi 19 décembre 2018

Jeudi 20 décembre 2018

Vendredi 21 décembre 2018

Samedi 22 décembre 2018

Dimanche 23 décembre 2018

Lundi 24 décembre 2018

Pour cette dernière journée en compagnie de Tricotin, Manech et Anaé ne l’ont pas lâché de la journée. Ils lui ont fait plein de bisous, et surtout un gros gros câlins en allant se coucher pour lui dire au revoir. Ils étaient un peu tristes à l’idée de le quitter, mais en même temps très impatients car nous étions le jour du réveillon et ils savaient que le lendemain, ils trouveraient leurs cadeaux au pied du sapin.

Maman était un peu nostalgique car le départ de Tricotin marque la fin de la période de l’Avent et que ces 4 semaines passent décidément trop trop vite…

Mardi 25 décembre 2018

Et nous voici donc arrivés au grand jour : à leur réveil, les cadeaux étaient bien sous le sapin, et Tricotin était parti avec le Père Noël. Mais il nous avait laissé un dernier message et nous savons qu’il a apprécié son séjour parmi nous, puisque le Père Noël nous avait adressé une lettre deux jours avant le réveillon pour nous dire que comme nous avions bien pris soin de son petit lutin, il reviendrait chez nous pour Noël prochain.

A suivre donc…..dans environ 320 jours…

 

Sponsored Post Learn from the experts: Create a successful blog with our brand new courseThe WordPress.com Blog

Are you new to blogging, and do you want step-by-step guidance on how to publish and grow your blog? Learn more about our new Blogging for Beginners course and get 50% off through December 10th.

WordPress.com is excited to announce our newest offering: a course just for beginning bloggers where you’ll learn everything you need to know about blogging from the most trusted experts in the industry. We have helped millions of blogs get up and running, we know what works, and we want you to to know everything we know. This course provides all the fundamental skills and inspiration you need to get your blog started, an interactive community forum, and content updated annually.

The Elf on the Shelf – Tricotin le Lutin

Cela fait quelques années que je vois fleurir mi-novembre des publications à propos de ce fameux Elf on the Shelf, mais je n’avais pas encore osé franchir le pas et l’inviter à la maison.

C’est cette année chose faite, grâce à Rose à qui j’ai expliqué le concept et qui a lourdement insisté pour qu’on fasse cette jolie surprise à son petit frère et à sa petite soeur, avec pour argument principal qu’elle aurait adoré que je fasse cette mise en scène pour elle quand elle était petite…

Nous voici donc lancés dans l’aventure ! Mais de quoi s’agit-il exactement ?

A l’origine, « The Elf on the Shelf – A Christmas Tradition » est un livre pour enfants écrit en 2004 par deux américaines, Carol Aebersold et sa fille Chanda Bell. Ce livre, écrit en rimes, raconte comment le Père Noël sait quels enfants ont été gentils et lesquels l’ont moins été.

La clé du mystère réside dans le fait que le Père Noël envoie certains de ses lutins rendre visite aux enfants entre Thanksgiving et le réveillon de Noël pour jouer aux espions. Lorsque toute la maison est endormie, les petits lutins vont rapporter au Père Noël toutes les activités des enfants, bonnes ou mauvaises.

En France, depuis 5 ans environ, certaines familles ont adopté cette tradition, mais de façon plus bienveillante : on raconte que le Père Noël, pour remercier ses lutins de l’aide qu’ils lui apporte, et leur permettre de se reposer un peu, les autorise à rendre visite aux enfants, dans leur maison !

Il envoie une lettre aux enfants pour les prévenir de l’arrivée d’un de ses lutins et leur faire quelques recommandations : le lutin qui les a choisi arrivera dans leur maison dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre. Pendant la journée, il ressemble à un simple doudou car il est profondément endormi et rien ne peut le réveiller.

Mais la nuit, pendant que tout le monde dort à poings fermés, le petit elfe se réveille et prend vie ; et il profite d’avoir toute la maison pour lui tout seul pour faire plein de bêtises que les enfant découvriront à leur réveil !

Il ne s’agit ici que de s’amuser et de faire vivre la magie : hors de question que le lutin joue de mauvais tours aux enfants ou punissent un comportement inadapté. De toute façon, chez nous, nous ne nous servons pas du Père Noël pour faire du chantage.

L’idée est simplement d’allumer des étoiles dans les yeux des enfants, de cultiver le rêve et le merveilleux et de profiter pleinement de la période précédant Noël.

Je me suis mise en quête d’un petit elfe, et j’ai trouvé mon bonheur sur Amazon.

J’ai préparé le courrier du Père Noël, qui est adressé à Manech et Anaé, et leur explique que son ami Tricotin le Lutin va venir leur rendre visite dans la nuit du 30 novembre au 1er décembre, et qu’il repartira avec lui la veille de Noël.

Les enfants ont pour consigne de préparer un petit lit douillet à Tricotin, ainsi que quelques cookies car il sera certainement affamé !

Le Père Noël n’a pas oublié de joindre un sachet de poudre magique (j’ai mélangé de la semoule fine et des paillettes dorées) que les enfants devront jeter sur la porte d’entrée la veille de l’arrivée de Tricotin, afin que celui-ci puisse rentrer chez nous, malgré la porte fermée à clé.

Il explique ensuite aux enfants que les elfes sont de petits être magiques qui ressemblent à des doudous et restent figés pendant la journée pour protéger le secret du Père Noël, mais qui s’animent pendant la nuit et en profitent souvent pour faire de petites bêtises rigolotes !

Enfin, le Père Noël invitent les loulous à surveiller la boite aux lettres car Tricotin va leur écrire pour leur raconter ses péripéties pendant le voyage qui le mène de Rovaniemi en Finlande jusqu’à chez nous.

J’ai déposé la lettre dans son enveloppe timbrée dans notre boîte aux lettres cet après-midi et nous le trouverons donc demain lorsque nous irons chercher notre courrier.

IMG_E4257

Puis au cours des jours qui nous séparent du 1er décembre, les enfants recevront une carte postale de chacun des pays traversés par Tricotin et nous pourrons suivre son périple sur une carte.

A suivre donc…..

 

Co-schooling en Histoire ~ Classe de 6ème ~ Le monde des cités grecques

Après la civilisation égyptienne et la Mésopotamie, on continue dans la découverte de l’Antiquité avec la Grèce antique.

L’objectif de ce chapitre est de faire comprendre à l’élève comment nous retrouvons dans l’organisation sociale et politique de la Grèce antique les fondements de notre civilisation contemporaine (démocratie, philosophie, mythologie…).

Après avoir examiné quels sont les fondements de la civilisation grecque, l’étude porte plus particulièrement sur la cité d’Athènes, la place des citoyens et l’innovation politique qu’est la démocratie pendant la période classique.

002003004005006007008009010011012013014015016017018019020021022

Co-schooling en Histoire – Classe de 6ème – Premiers états, premières écritures

L’objectif général de ce troisième chapitre est d’expliquer le passage de la Préhistoire à l’Histoire grâce à la naissance de l’écriture, à travers l’étude :

  • d’une part de la Mésopotamie, avec les peuples qui l’habitent au début de l’Antiquité, vers – 3500 : les Akkadiens au Nord et les Sumériens au Sud.
  • d’autre part de l’Egypte ancienne.

 

 

001002003004005006007008

Co-schooling en Histoire ~ Classe de 6ème ~ La révolution néolithique

Dans le thème « L’histoire de l’humanité et de ses migrations », le deuxième chapitre concerne « La révolution néolithique ».

Les ressources sont les mêmes que dans le billet sur le premier chapitre d’histoire que vous pouvez trouver ici Co-schooling en Histoire – Classe de 6ème ~ Les débuts de l’humanité

001002003

Co-schooling en Histoire ~ Classe de 6ème ~ Les débuts de l’humanité

Dernièrement, je partageais un billet sur les révisions que nous avons faites avec Rose concernant son cours d’Histoire de 5ème, pour lesquelles j’avais fait des recherches et rédigé une sorte de synthèse afin de l’aider à mieux retenir sa leçon.

Constatant que ce type de synthèse me permettait également de me rafraîchir la mémoire et de me remettre en tête ces notions, avant de les aborder avec Manech et Anaé, je me suis dit que ce serait peut être intéressant de reprendre le programme d’Histoire de 6ème, qui, depuis 2016, débute avec l’apparition de l’homme sur terre.

Le premier thème du programme de 6ème s’intitule « L’histoire de l’humanité et ses migrations » lui-même organisé en trois chapitres, dont le premier est « Les début de l’humanité », que j’ai synthétisé ici, après consultation de plusieurs ressources trouvées sur le net :
Histoire au fil de l’eau
Fiches imprimables
Lutin Bazar
Le blog pédagogique de M. Ferrand

Introduction

003


Les pré-humains

006

Les premiers hommes

007008009010

Annexes

 

Une fête d’anniversaire moitié Princesses – moitié Halloween ~ Anaé 5 ans

Anaé est née le 1er octobre, mais pour des raisons pratiques d’organisation, j’ai préféré attendre les vacances de la Toussaint pour organiser sa fête et inviter ses copines. La Miss avait choisi le thème Princesse, mais, période oblige, nous avons aussi rajouté pas mal de décos sur le thème Halloween.

 

C’était très mignon de voir réunies toutes ces petites princesses, accompagnées d’un chevalier et d’un pirate.

IMG_3969 - Copie (2)

 

J’avais installé dans notre atelier de petites activités manuelles : confection de couronnes de princesses et de jolis cadres pour les filles, de masques de super héros et d’Halloween pour les garçons.

Les activités viennent d’ici  Masques à colorier
d’ici Tableaux à strass
et d’ici Couronnes à strass

Tout ce petit monde a entrepris de décorer consciencieusement l’objet qu’il avait choisi, dans le calme et la concentration.

Après plus d’une heure de travail, certains ont pris des livres, pendant que d’autres ont joué à la cuisine et la dînette.

Puis est arrivée l’heure du goûter !

La veille, nous avions préparé, avec les enfants un gâteau au chocolat et un gâteau au yaourt, tous simples, que nous avions décorés l’un en cimetière, Halloween oblige, et l’autre sur le thème de la Reine des Neiges.

Anaé a soufflé deux fois ses bougies, et la petite troupe a pu goûter aux gâteaux et aux bonbons (une fois n’est pas coutume chez nous…).

Après la remise des cadeaux, on a éteint les lumières, branché les stroboscopes, et organisé plusieurs parties de chaises musicales. Enfin, place à la musique et à la danse jusqu’à l’arrivée des parents !

Chaque enfant est reparti avec des petits cadeaux : un livre, un oeuf surprise Kinder, une petite voiture pour les garçons, des barettes, un bracelet, une bague et un petit vernis à ongles pour les filles.
J’en profite pour citer le site Lire c’est partir sur lequel j’ai commandé ces petits livres qui coûtent…. 80 centimes pièce ! Lire c’est partir

IMG_3958

Anaé a été très gâtée et a reçu plein de cadeaux très sympas : des accessoires de princesse, du vernis à ongles et une boîte à bijoux, le jeu de société Pouet Pouet de Djeco et un coloriage géant, un sac à colorier la Reine des Neiges, un costume de Miraculous, un coffret Auzou sur le corps humain, un puzzle de la Reine des Neiges et un tour du cou home made…

Une très belle journée qui restera gravée dans la mémoire d’Anaé pour quelques temps, je pense…

 

Co-schooling en Histoire ~ Classe de 5ème ~ L’empire carolingien & l’empire byzantin

A l’école, l’Histoire était une de mes matières préférées ; et pourtant, je suis bien obligée de me rendre aujourd’hui à l’évidence : il ne me reste quasiment plus rien de tout ce que j’ai étudié, que ce soit à l’école primaire, au collège ou au lycée.

Ne subsistent que des bribes, quelques noms que je ne parviens à rattacher ni à une période, ni à des événements précis. Je n’ai pas compris ou pas retenu l’articulation, l’imbrication des différents faits historiques entre eux, et aujourd’hui, je trouve cela vraiment regrettable.

C’est pourquoi j’essaye à présent d’apporter cette culture historique à mes enfants. Car je constate que les cours d’Histoire actuels font des genres de « gros plans », d’instantanés sur tel ou tel faits historiques, mais je trouve que l’on ne donne pas une vue d’ensemble et que le lien entre les différents événements n’est pas fait.

Ou en tout cas, Rose ne parvient pas à faire ce lien ; c’est un peu comme si elle lisait un roman, mais en ne se focalisant que sur tel ou tel chapitre, sans lire le début ni la fin. Elle apprend donc par coeur des dates, des faits, qu’elle va être capable de ressortir pour le contrôle et pour la note, mais sans avoir compris la place que tient cet événement dans la suite de l’histoire…

J’ai donc fait quelques recherches sur internet pour rafraîchir les quelques vagues souvenirs qu’il me restait, et j’ai essayé de faire une synthèse de tout ça que nous avons travaillé ensemble avant son contrôle de fin de chapitre.

Les grandes invasions barbares

 La dynastie des Mérovigiens

La dynastie carolingienne et l’Empire chrétien d’Occident

L’empire byzantin

Sortie scolaire en CP ~ Cueillette d’Automne

Lundi 15 octobre 2018, j’ai été sollicitée par la maîtresse de CP de Manech pour accompagner leur sortie scolaire dans un petit village de Meuse, sur le thème de la Cueillette d’Automne.

Je m’attendais à une sortie en forêt au cours de laquelle nous récolterions glands, marrons et autres feuilles d’automne.

Et bien j’avais tout faux ! Il s’agissait en fait d’une cueillette de fruits et légumes d’automne et ce fut une journée fort sympathique.

Il faut dire que nous avons bénéficié d’un temps magnifique, d’un soleil radieux et de températures plus que clémentes pour une mi-octobre.

Après une heure de trajet en autocar, nous sommes donc arrivés dans ce petit village typique de Meuse, aux maisons toutes mitoyennes.

IMG_3442

Après avoir repris des forces avec un petit goûter tiré du sac, les groupes ont été formés au sein des deux classes de CP.

Notre groupe est parti avec l’un des animateurs. Nous avons traversé la maison qui abrite l’Eco-Musée, pour nous retrouver dans le petit jardin donnant sur un verger, un potager et des champs à perte de vue.

Nous avons fait une étude rapide du paysage, pour distinguer le verger, le potager, les côtes, etc….

Une fois dans le verger, les enfants ont été invités à ramasser toutes les pommes tombées à terre, en laissant toutefois les plus abîmées, et à remplir de grands paniers.

Nous sommes ensuite revenus dans le jardin où l’animateur nous a expliqué comment nous allions procéder pour presser les pommes de notre récolte et obtenir ainsi un délicieux jus de pomme.

IMG_3453

Les mamans accompagnatrices ont été réquisitionnées pour couper les pommes en quatre. Les pommes sont ensuite passées dans un appareil qui les transforment en « frites », avant d’être ensuite pressées dans le pressoir.

Chaque enfant a eu la joie d’actionner à tour de rôle la manivelle et le pressoir.

Pendant ce temps, un autre groupe d’enfants a épluché des pommes et a confectionné des chips de pommes qui ont été passées au déshydrateur.

IMG_3493 - Copie_LI

A l’issue de cet atelier, le jus a été récolté, et les enfants ont découvert les résidus de pommes après pressage, dénommé « le gâteau ».

 

 

 

Nous avons alors pu déguster chips et jus et c’était vraiment délicieux.

IMG_3515 - Copie_LI

Est alors arrivé l’heure du déjeuner ! Nous avons pique-niqué à l’ombre des pommiers, c’était un moment vraiment très très agréable de pouvoir encore profiter de la douceur de l’air de ce début d’automne !

Nous avions la compagnie d’une demoiselle mule issue de l’union d’une jument et d’un âne, prénommée Surprise mais surnommée Mulette !

Après la pause déjeuner, nous avons enchaîné sur un second atelier, lui-même scindé en deux (les deux groupes permutent bien sûr à la fin de chaque atelier)  : un groupe d’enfants a travaillé sur les quatre saveurs (salé, sucré, acide, amer).
Après leur avoir posé des questions sur les cinq sens (vue, odorat, ouïe, toucher et goût), il s’agissait de s’intéresser plus particulièrement au goût en leur expliquant que leur langue leur permet de reconnaître les quatre saveurs évoquées.

Et une petite mise en pratique s’imposait : nous disposions de quatre petits verres contenant chacun l’une des quatre saveurs. Nous devions faire goûter une goutte de chacune des saveurs afin que les enfants les identifient, puis de procéder à une dégustation à l’aveugle.

Cet atelier a été très apprécié des enfants qui ont beaucoup ri au moment de la dégustation.

Je n’ai pas pu prendre de photos car il s’agissait d’un atelier à réaliser en autonomie et la maîtresse m’avait demandé de bien vouloir l’animer.

Le second groupe d’enfants a réalisé de la soupe de légumes anciens, après les avoir épluchés et fait une dégustation à l’aveugle.

 

Certaines saveurs n’ont pas forcément été appréciées ! et oui, le poireau cru, ça pique !!

Ensuite, nous avons enchaîné par une petite visite du village, au cours de laquelle la maîtresse leur a fait remarquer les particularités d’un village lorrain (maisons mitoyennes, jardinet à l’arrière des maisons, granges attenantes avec leur portes arrondies caractéristiques, grands trottoirs, dénommés usoirs, où se trouvaient les animaux…).

IMG_3535 - Copie_LI

Et pour achever cette chouette journée, les enfants ont fait une chasse aux légumes du potager : munis d’une feuille plastifiée représentant un certain nombre de légumes, ils avaient pour mission de les retrouver dans le potager et de les entourer sur la feuille.

Ce fut une journée très riche et bien fatigante, mais particulièrement appréciée et ressourçante !