Elisabeth Princesse à Versailles, Annie Jay

12967558_844386212354316_6833178298360466841_o

Tome 1 – Le Secret de l’Automate

Elisabeth, une princesse sauvage et rebelle est un peu seule dans son château. Mais un jour, elle a une nouvelle gouvernante : Madame de Mackau. Elisabeth fait connaissance avec Angélique, la fille de Madame de Mackau. Ensemble, elles sont bien décidées à retrouver le vieux portrait de la Dame à la Rose, perdu il y a trente ans. Elles vont être aidées par Théophile surnommé Théo.

Tome 2 – Le Château de la Reine

Elisabeth et Angélique continuent toujours leur enquête et vont fouiller le château de Choisy. Elisabeth a un nouvel ami : Colin ; il devient le petit valet d’Elisabeth. Malheureusement ; il est accusé de vol et risque la prison…

Tome 3 – La Dame à la Rose

Louis XVI offre le château du Trianon à son épouse Marie-Antoinette. C’est une chance incroyable pour Elisabeth pour trouver le tableau de la Dame à la rose. Aidée de ses complices Angélique et Théo, ils vont continuer leur enquête. Mais Maurice de Fontaine va leur barrer le chemin.

L’avis de Mistinguette
Ce livre m’a plu car l’histoire est intéressante : j’ai aimé découvrir comment vivaient les gens de la cour au temps de Louis XVI : voir leurs vêtements, comment ça se passait à l’époque.
Les personnages ne s’expriment pas comme maintenant : par exemple ils disent « Oh bonté divine ! » – « Juste ciel ! » – « Dieu que….. ».
Dans la famille royale, les enfants et les parents se vouvoient, ce que l’on ne fait plus aujourd’hui.
L’intrigue policière m’a plu aussi, j’ai été intriguée par le mystère dans l’histoire.
J’aime bien Elisabeth et sa nature rebelle : parfois elle ne veut pas faire les choses comme on lui demande et elle veut imposer son idée.

Le mot de BulledeMaman
J’ai proposé cette série de livres à Mistinguette pour lui faire découvrir l’Histoire à travers les histoires. Cela rentre pile poil dans le concept de living books.
Ainsi, avec cette série de livres, Mistinguette aura découvert Versailles à l’époque de Louis XVI, une certaine façon de parler qui diffère de celle d’aujourd’hui, et une morale : « même si on est différente au départ, on peut être amie ».

Age de Mistinguette au moment de la lecture : 10 ans

 

Une réflexion sur « Elisabeth Princesse à Versailles, Annie Jay »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s